Lorsqu’il s’agit de la fréquence optimale des inventaires de bars, il n’y a pas de formule magique. Elle doit être dictée par les besoins spécifiques de votre bar et les objectifs que vous souhaitez atteindre grâce au processus d’inventaire.

Si un bar ne dispose pas d’un système automatisé d’inventaire des boissons alcoolisées qui mesure avec précision ce qui a été versé par rapport à ce qui a été vendu, la perte d’inventaire peut atteindre près de 20 %. Bien que ce chiffre soit typique dans l’industrie, il est loin d’être idéal. Lorsqu’il vous manque 15 à 20% de vos produits, vous gaspillez beaucoup de capital.

Vous pouvez réduire considérablement ce montant et économiser beaucoup d’argent en effectuant des inventaires à des intervalles plus fréquents. Cet article vous guidera à travers le système d’inventaire d’un bar pour vous assurer que vous fonctionnez à une capacité efficace.

 

Pourquoi la gestion des stocks est-elle importante dans un bar?

L’inventaire des boissons est nécessaire, car une mauvaise gestion des stocks peut entraîner des pertes de revenus et décevoir des clients.

 

Économisez de l’argent

Si vous commandez trop de boissons alcoolisées, elles occupent un espace précieux dans les rayons et rendent difficile le stockage d’autres articles. Les stocks sont perdus ou oubliés lorsqu’il n’y a pas assez de place, et l’argent est facilement gaspillé. Vous pouvez éviter cela en faisant régulièrement l’inventaire des boissons alcoolisées.

 

Évitez le gaspillage excessif

Le suivi de l’inventaire de votre bar est un exercice de gestion délicat. D’une part, vous ne voulez pas manquer d’un ingrédient, mais vous ne voulez pas non plus en avoir trop. Faites preuve de prudence lorsque vous prenez une décision d’achat.

Que ce soit en raison de la péremption d’un produit ou de l’occupation d’espace précieux, un stock trop important entraînera des pertes de bénéfices. Commencez à calculer les dépenses liées au gaspillage de marchandises en amont ou en aval et gardez une trace de l’endroit où le produit est conservé.

 

Ajustement des stocks

Vous pouvez apprendre quels sont les produits les plus courants auprès de vos clients et modifier votre stock et vos commandes en conséquence en effectuant un inventaire des boissons alcoolisées. C’est un excellent moyen de savoir quels sont les ingrédients et les variations les plus célèbres des cocktails. Savoir ce que les clients veulent permet d’augmenter la productivité, de réduire le gaspillage et d’augmenter les marges bénéficiaires.

 

Comment faire l’inventaire d’un bar?

Vous comprenez maintenant comment faire l’inventaire d’un bar et comment cela peut vous aider à économiser de l’argent et du temps. Cependant, vous devez faire l’inventaire régulièrement pour vous assurer que vous le faites correctement. Vous devez également former vos employés et tester votre opération.

 

Soyez cohérent

Faites régulièrement l’inventaire de votre bar. Si vous le faites toutes les semaines, toutes les deux semaines ou tous les mois, vous devez le faire le même jour. Faites attention au où, au comment et au quand. Assurez-vous de faire votre inventaire de la même manière à chaque fois:

  • Commencez chaque fois au même endroit.
  • Chaque fois que vous progressez dans votre bar, faites-le de la même manière (du bar avant à la réserve arrière, etc.).

Vos chiffres d’inventaire seront plus précis si vous faites l’inventaire de la même manière.

 

Formez votre personnel

Vos employés sont le dernier lien entre votre inventaire et son sort (bénéfice ou perte). Une formation du personnel sur la loi des dixièmes, sur la façon de repérer les pertes et sur les processus de gestion des stocks d’alcool du bar peut contribuer à réduire les pertes.

Au début ou à la fin d’un quart de travail, demandez à vos employés de visualiser chaque bouteille en 10 fractions puis faites-leur estimer et noter combien de dixièmes de bouteille il reste. Ils doivent noter 0,5 si la bouteille est à moitié pleine, 0,9 si la bouteille est pleine à 9/10e et ainsi de suite. Pour mesurer la consommation, vous devrez alterner les inventaires de début et de fin.

Ensuite, apprenez aux employés à repérer les baisses de stocks. Il s’agit généralement de noter:

  • Les bris, les débordements et les boissons préparés de manière incorrecte doivent tous être enregistrés.
  • La quantité appropriée pour un versement normal de vin et de liqueur.
  • La politique de compensation.

Enfin, la procédure d’inventaire du bar doit être une seconde nature pour vos employés. Cela inclut le système de comptage que vous utilisez ainsi que les instructions sur la façon de calculer la consommation, le coût du versement, la variance et les niveaux de parité.

Plus vos employés connaissent l’impact de leurs activités quotidiennes sur le bien-être du bar, plus ils remarqueront rapidement les domaines où des changements peuvent être apportés pour améliorer l’inventaire du bar.

 

Expérience

Demandez-vous à plusieurs reprises:

  • Où faites-vous votre inventaire et quel jour de la semaine?
  • Combien de travailleurs embauchez-vous pour vous aider?
  • Qu’est-ce qui s’est avéré efficace dans le passé?

Gardez en note ce qui a marché et de ce qui n’a pas marché chaque fois que vous faites l’inventaire des boissons alcoolisées de votre bar. Obtenez l’avis de toutes les parties concernées. Améliorez continuellement la méthode jusqu’à ce qu’elle soit parfaite. Cela peut prendre un certain temps, mais il en va de même pour tout ce qui en vaut la peine. Si vous suivez ces mesures, vous serez sur la bonne voie pour avoir un système de gestion des stocks de boissons qui fonctionne bien.

 

Quels sont les principaux types d’inventaire?

Hebdomadaire

Les inventaires hebdomadaires fournissent le meilleur exemple d’inventaire de bar et le plus précis. L’inventaire est effectué sur une base hebdomadaire par un nombre croissant de bars. Il y a plusieurs avantages à cela:

  • Une précision nettement améliorée – Comme vos employés le font chaque semaine, ils seront très familiers avec l’opération. Les erreurs sont moins susceptibles de se produire.
  • Des données plus régulières – Obtenir des données chaque semaine vous permet d’avoir un œil plus attentif sur le rendement de vos marchandises et de comprendre plus facilement pourquoi certaines ont plus de difficulté.

Nous conseillons vivement à nos clients de compter leurs stocks de liqueurs chaque semaine pour faire des économies. Lorsque vous augmentez la fréquence des comptages de stocks de toutes les deux semaines à toutes les semaines, de nombreux bars constatent une augmentation de 5% de la transparence. En général, une augmentation de 5% de la transparence se traduit par une diminution de 1% du coût des boissons alcoolisées.

Si le bar génère 50 000$ de revenus mensuels, une diminution de 1% des coûts d’alcool équivaut à une économie mensuelle de 500$. 

Bien que les économies soient moindres pour les bars dont le volume de vente mensuel est plus faible, l’argent économisé peut tout de même être réinvesti dans votre entreprise pour augmenter l’efficacité globale de votre bar. L’intégration d’une routine d’inventaire hebdomadaire peut aider votre bar de manière significative au fil du temps.

 

Toutes les deux semaines

Si vous utilisez un système d’inventaire de base, les inventaires bihebdomadaires peuvent être efficaces. Un gérant de bar compte les stocks de boissons alcoolisées. C’est la période la plus longue que vous devriez envisager pour vos inventaires si votre objectif est de tirer le meilleur parti des efforts d’inventaire de votre bar (par exemple, réduire les pertes et augmenter la rentabilité).

Lorsque vous utilisez une période d’inventaire plus longue, vous êtes plus susceptible de faire des erreurs, la raison pour laquelle les chiffres semblent erronés n’est pas aussi simple, et vous êtes plus susceptible d’avoir des problèmes avec votre performance d’inventaire.

Si vous avez l’intention de faire des inventaires toutes les deux semaines, nous vous suggérons de les faire le même jour de la semaine à chaque fois. Cela réduit la probabilité d’erreurs en:

  • Assurant que chaque comptage est séparé par 14 jours, ce qui minimise les variations du nombre de livraisons d’un cycle à l’autre.
  • Augmentant la précision de votre procédure

 

Quelle option convient le mieux à votre bar?

S’il est fait correctement, l’inventaire d’un bar peut être un outil très utile. Pour optimiser leurs bénéfices, les bars bien gérés comptent l’inventaire au moins toutes les deux semaines, et un calendrier hebdomadaire est généralement préférable. En fonction de l’évolution de vos résultats, vous devriez être en mesure de déterminer la bonne fréquence pour votre bar.

En général, nous avons constaté que la meilleure façon de procéder est d’ajuster votre programme d’inventaire en fonction de l’efficacité et du volume. Lorsque vous décidez de la fréquence de vos inventaires, vous devez travailler en étroite collaboration avec votre équipe. Le meilleur moyen d’y parvenir est de passer en revue les résultats de l’inventaire avec votre équipe lors d’une réunion quotidienne afin qu’elle sache dans quelle mesure elle atteint les objectifs que vous avez fixés.

Une approche collective est le moyen le plus efficace d’amener les travailleurs à s’intéresser et à se motiver pour atteindre les objectifs d’inventaire. La mise en place d’un programme d’incitation qui offre des primes spécifiques lorsque les objectifs d’inventaire sont atteints est un excellent moyen de rendre la gestion d’inventaire plus agréable!

 

Inventaire FIFO vs. Inventaire LIFO

Premier entré, premier sorti (FIFO)

Le système d’inventaire le plus ancien est le système FIFO. Pour la plupart des entreprises, l’approche FIFO est la méthode d’inventaire traditionnelle. En raison de l’inflation, le FIFO permet d’obtenir des stocks à moindre coût. Cette méthode consiste à disposer d’abord des actifs achetés ou acquis avant de disposer des stocks nouvellement acquis.

 

Dernier entré, premier sorti (LIFO)

Le LIFO (last in, first out) est une stratégie d’évaluation du coût des stocks plus récente (acceptée dans les années 1930) qui suppose que les stocks les plus récents sont vendus en premier. Le stock a un coût plus élevé en raison du LIFO.

 

Quelle est la meilleure technique?

Pour déterminer la valeur relative des coûts d’inventaire LIFO et FIFO, examinez comment vos coûts d’inventaire évoluent:

  • Si les coûts d’inventaire augmentent ou sont censés augmenter, la méthode LIFO est une option plus sûre, car les marchandises les plus coûteuses (celles achetées ou fabriquées en dernier) sont jugées vendues. Par conséquent, les prix augmentent et le revenu diminue.
  • Si c’est l’inverse et que le coût de vos stocks est en baisse, la méthode FIFO est préférable. Comme les prix augmentent généralement, la plupart des entreprises préfèrent la méthode LIFO.

 

Comment faut-il classer un inventaire?

Le terme inventaire désigne le stock disponible à un moment donné, qui comprend les matières premières, les produits en cours de fabrication et les produits finis. L’importance d’un inventaire à des fins comptables est de déterminer les bénéfices pour une période donnée. L’inventaire joue un rôle essentiel dans la détermination de la marge bénéficiaire d’une entreprise.

 

Matériel brut

Les matériels de base qui n’ont pas encore été engagés dans la production dans une entreprise de fabrication sont inclus dans cette catégorie. Les matières premières sont achetées à des entreprises et utilisées dans les processus de fabrication. L’objectif de la tenue d’un stock de matières premières est de découpler la fonction de fabrication de la fonction d’achat afin que les retards dans les livraisons de matières premières n’affectent pas la production.

 

Produits stockés

Cette catégorie contient des articles qui sont des accessoires aux produits principaux créés pour la vente. Les fûts, les bouteilles, les verres et les caisses sont quelques exemples de biens stockés dans les bars. Ces pièces détachées sont généralement achetées à l’extérieur.

 

Produits finis

Il existe des produits finis qui sont disponibles à l’achat. Le but de l’inventaire des produits finis est de découpler les fonctions de fabrication et de vente de façon à ce qu’aucun produit ne doive être produit avant de pouvoir être vendu.

 

Comment les bars gèrent-ils leurs inventaires?

La gestion de l’inventaire d’un bar consiste essentiellement à compter tout ce que vous avez en stock, puis à le recompter. Ensuite, vous prenez ces chiffres et déterminez la quantité d’articles que vous avez utilisée pendant cette période, ce qui correspond à l’utilisation de votre inventaire. Ce chiffre peut ensuite être utilisé pour mesurer une variété d’autres paramètres utiles. Vous pouvez utiliser ces mesures pour prendre des décisions rentables.

La fixation de montants par la réduction des stocks excédentaires et l’évaluation de la structure des coûts et des prix ne sont que quelques exemples. Une grande partie de ces décisions dépendent du niveau des stocks. C’est le moyen le plus efficace d’améliorer l’efficacité opérationnelle et la rentabilité d’un bar.

 

Quel est le meilleur logiciel d’inventaire de bar?

RapidBar App peut résoudre vos problèmes d’inventaire. L’application, qui dispose d’une intégration POS, étend les capacités de votre système d’inventaire POS tout en permettant des recettes par lots pour un contrôle précis des stocks et des rapports de vente quotidiens automatiques.

Les inventaires sont également réalisés rapidement grâce à un lecteur Bluetooth via l’application mobile. Vous pouvez ainsi surveiller la bière en fût, importer directement de nouveaux articles depuis votre base de données et recevoir des rapports complets sur les variations de stock pour chaque produit.

RapidBar vous permet d’identifier les stocks insuffisants ou manquants dans votre bar en temps réel et d’agir avant que les choses ne deviennent incontrôlables. Augmentez vos marges bénéficiaires avec RapidBar et faites le plein de vos stocks tous les jours de la semaine. Téléchargez l’application maintenant et réservez votre démonstration gratuite ici!