Guide des accords mets-vins

Gardez le contact

Newsletter-FR

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles, meilleures pratiques et nouveautés.

Name
Name

Vous voulez que votre prochain dîner soit vraiment spécial? Le meilleur moyen d’épater vos invités est d’associer le bon vin à vos plats. Les accords mets-vins peuvent faire passer un repas de l’ordinaire à l’extraordinaire, en ajoutant une touche de sophistication et de classe à toute occasion. Pour vous aider à y parvenir, nous vous donnons des conseils essentiels pour maîtriser cet art délicat!

Les bases de l’accord mets-vins

Lorsqu’il s’agit d’associer un vin à un plat, il existe des accords classiques qui ont résisté à l’épreuve du temps. Les vins blancs comme le sauvignon blanc et le pinot grigio se marient bien avec des plats plus légers comme les salades ou les fruits de mer, tandis que les plats plus riches comme le ragoût de bœuf peuvent supporter un vin rouge corsé. Le pinot noir est l’un de ces vins polyvalents qui s’accordent avec presque tous les types de cuisines. Pour les aliments acides, de nombreuses personnes optent pour des vins blancs tels que le Riesling, car ils permettent de réduire l’acidité de certains plats.

Les saveurs fumées se marient également bien avec les vins blancs, en particulier avec le saumon ou d’autres types de poissons gras. Les aliments salés ont tendance à être plus savoureux lorsqu’ils sont accompagnés d’un vin blanc plus doux comme le Gewurztraminer. En revanche, si vous recherchez quelque chose de plus robuste, essayez un vin rouge fruité comme le Zinfandel ou le Merlot; ces deux variétés offrent une grande structure et équilibrent parfaitement les éléments salés ou fumés de votre repas. Quel que soit le type de plat que vous servez, il y a certainement au moins une variété de vin qui l’accompagnera parfaitement, alors n’ayez pas peur d’expérimenter!

RapidBar-Logo-black.svg

Obtenez des recommendations personnalisées d'un expert en inventaire.

10 conseils pour réussir vos accords mets et vins

Un accord mets-vins approprié peut transformer complètement une expérience gastronomique, c’est pourquoi il est essentiel de bien faire les choses. Vous trouverez ci-dessous des conseils d’experts qui vous aideront à trouver la combinaison parfaite pour votre prochain événement.

  1. Tenir compte de l’intensité

Lorsqu’il s’agit d’associer un vin à un plat, l’une des règles de base est de tenir compte des niveaux d’intensité de chacun. En effet, certains vins conviennent mieux à certains plats et vice versa. Par exemple, les vins doux comme le Moscato ou les vins desserts comme le Sauternes s’accordent bien avec les plats épicés, car ils permettent d’en équilibrer la chaleur. En revanche, les saveurs fruitées d’un vin blanc ou rosé s’accordent mieux avec le fromage de chèvre en raison de leur niveau de sucre complété par le piquant du fromage.

De plus, il existe une grande variété de vins rouges tanniques qui offrent un contraste intéressant lorsqu’ils sont associés à des aliments gras. C’est le cas par exemple du cabernet sauvignon et du merlot, tous deux très appréciés des amateurs de steaks! Par ailleurs, ces types de vins ont tendance à se marier avec des plats aux saveurs prononcées, car ils offrent une façon unique de les rehausser.

  1. Rechercher des similitudes

En trouvant des saveurs et des arômes complémentaires entre les mets et les vins, vous aurez plus de chances de créer un duo équilibré qui mettra en valeur les caractéristiques individuelles de chaque composant.

Voici quelques conseils pour rechercher des profils de saveurs similaires:

  • Les aliments épicés ont tendance à se marier avec des vins corsés ou riches en tannins, car ils apportent de la douceur et aident à dompter le piquant.
  • Les saveurs terreuses telles que les champignons peuvent être associées à des vins rouges fumés qui font ressortir les notes terreuses des deux composants.
  • Les plats gras, comme le steak, se marient parfaitement avec des vins rouges aux fruits foncés, car l’acidité permet de couper la graisse tout en complétant les notes sucrées du vin.
  • Les goûts amers doivent être complétés par des vins blancs très acides.

La façon la plus simple de reconnaître des saveurs similaires est d’utiliser vos sens pour identifier les différentes caractéristiques d’un vin avant d’essayer de faire un accord approprié. Une fois que vous avez identifié ces attributs, vous pouvez les utiliser pour rechercher des combinaisons harmonieuses avec les aliments. Il est souvent plus facile de trouver des profils de saveurs complémentaires que des profils contrastés, mais le fait de connaître les deux techniques vous donne une plus grande flexibilité lorsque vous décidez ce qui fonctionne le mieux ensemble et pourquoi!

10 règles d’un restaurant résilient

  1. Trouver un équilibre 

Lorsqu’il s’agit d’associer un plat à un vin, il faut tenir compte de l’équilibre entre la douceur, l’acidité et l’amertume des deux. Les aliments sucrés peuvent bénéficier d’une bouteille de vin très acide comme le Riesling ou le Sauvignon Blanc. En revanche, les aliments amers comme le chou frisé ou le radicchio se marient mieux avec un vin rouge acide comme le Pinot Noir ou le Sangiovese.

Si votre plat a des saveurs épicées, recherchez des vins plus doux qui ne les domineront pas, comme le Moscato ou le Chardonnay. L’essentiel est de trouver le bon équilibre entre les deux, qui présentent suffisamment de similitudes pour bien fonctionner ensemble, mais aussi suffisamment de différences pour se compléter. C’est un art délicat, mais lorsqu’il est bien fait, il permet d’élever le niveau d’un repas.

  1. Tenir compte du poids 

Lorsque l’on associe un vin à un plat, il est important de tenir compte du poids de ce dernier. Les plats plus légers, comme la viande blanche ou les légumes rôtis, se marient mieux avec des vins légers comme le riesling et le sauvignon blanc. Les vins blancs plus lourds, comme le Chardonnay, sont parfaits pour les poissons gras comme le saumon, tandis que les vins rouges corsés, comme le Cabernet Sauvignon ou le Merlot, conviennent parfaitement aux steaks et aux sauces riches.

Si vous cherchez quelque chose entre le léger et le lourd, essayez un Pinot Noir qui se marie bien avec des protéines maigres comme le blanc de poulet, mais qui peut aussi s’accommoder de plats plus copieux. Le rosé est une autre option polyvalente qui s’accorde avec presque tout, des salades aux légumes grillés.

  1. Adapter à l’occasion

Un accord idéal entre les vins peut améliorer votre expérience culinaire et peut être réalisé en tenant compte du type de nourriture que vous servez ainsi que du type d’événement que vous organisez. Tout comme les autres aspects de votre expérience gastronomique, tels que le décor et l’ambiance, le vin et la nourriture doivent s’aligner sur le thème général de l’événement. Par exemple, si vous organisez un événement haut de gamme avec une grande variété de plats, vous devriez choisir des vins coûteux qui s’accordent avec chaque type de plat.

En revanche, si vous êtes responsable de l’organisation d’un petit dîner intime, les accords complémentaires n’ont pas besoin d’être aussi extravagants. Il suffit de trouver un ou deux bons vins à un prix raisonnable pour que l’expérience soit agréable. Ou, si vous organisez une soirée sur le thème du Mexique, oubliez complètement le vin et faites couler les margaritas à flots!

Comment gérer un bar rentable

  1. Expérimenter différentes combinaisons 

Lorsqu’il s’agit d’associer un vin à un plat, il peut être très gratifiant d’expérimenter des combinaisons conventionnelles et non conventionnelles. Le choix de l’accord parfait pour votre repas ouvre un large éventail de possibilités pour accentuer les saveurs naturelles de la nourriture et de la boisson. La saveur ou la texture dominante d’un plat doit souvent être prise en compte lors de la sélection d’un vin. Une saveur salée peut nécessiter un vin à l’acidité vive, tandis que des saveurs subtiles peuvent nécessiter une acidité rafraîchissante.

Les saveurs de fruits juteux sont généralement complétées par des vins aux arômes puissants, tandis que les plats délicats ont besoin des notes plus douces des vins blancs ou rosés. Bien qu’il s’agisse de combinaisons génériques, il n’y a pas de mal à tester une variété de profils de saveurs pour voir ce qui convient à vos papilles gustatives. Vous découvrirez peut-être une association délicieuse et non conventionnelle.  Expérimenter différentes combinaisons est la clé pour trouver ce qui vous convient le mieux!

  1. Éviter de surcharger le plat

L’accord mets-vin parfait rehaussera chaque élément sans pour autant submerger le plat. Pensez à la subtilité des saveurs que vous essayez d’obtenir. Si vous mettez trop l’accent sur un élément (le plat ou la boisson), l’expérience globale ne sera pas à la hauteur.

Pensez à équilibrer les plats plus lourds avec des sélections qui ont plus de corps, tout en gardant les plats plus légers associés à des millésimes au corps léger. En tenant compte de tous ces éléments, vous pouvez créer des combinaisons qui font ressortir le meilleur des deux éléments, créant ainsi une expérience gastronomique agréable et mémorable, quel que soit le type de cuisine ou de boisson que vous choisissez!

  1. Ajouter un peu de vin mousseux

Lorsqu’il s’agit d’associer un vin à un plat, un peu de vin mousseux peut ajouter une dimension délicieuse au plat. Un vin mousseux au corps léger est parfait pour les fruits de mer ou les plats végétariens, car il permet de faire ressortir les saveurs du repas. Il permet également de nettoyer votre palais entre les bouchées, afin que vous puissiez apprécier pleinement toutes les nuances de chaque plat.

De plus, comme les vins mousseux ont généralement une teneur en alcool plus faible que les vins plats, ils n’envahiront pas les plats plus légers comme les salades et les hors-d’œuvre. Ils constituent donc un complément idéal pour créer une expérience gastronomique vraiment délicieuse. Si vous recherchez quelque chose de spécial, certains champagnes offrent une merveilleuse douceur qui se marie incroyablement bien avec les desserts – un moyen infaillible de terminer tout repas sur une bonne note.

Guide du coût de l’alcool

  1. Tenir compte des odeurs

Il est essentiel de choisir des vins dont l’intensité des arômes est similaire à celle du plat afin de maximiser la saveur de ce dernier. Pour les plats plus doux, le choix d’un vin tout aussi léger, tel qu’un blanc aromatique comme le Vermentino ou le Muscadet, mettra en valeur leurs saveurs délicates sans les éclipser. Pour un plat plus terreux comme les champignons, le Nebbiolo ou le Pinot Noir, vieillis en panier, sont d’excellents choix qui apportent des nuances similaires de sous-bois et de truffe.

Les huîtres accompagnées d’un Muscadet vif constituent l’un des accords préférés de beaucoup, car ces deux produits ont des accents minéraux qui s’harmonisent bien. Pour les plats fumés, les vins plus corsés vieillis en fût, comme le Rioja ou le Chardonnay, ajoutent de la complexité aux notes riches tout en complétant le goût fumé.

  1. L’importance de la géographie

L’affinité géographique unique entre les vins régionaux et la cuisine régionale est un élément important de toute culture, car elle permet d’apprécier pleinement les produits locaux. Lorsqu’ils sont associés, la saveur de la nourriture et le raisin spécial de la région prennent vie, se complétant l’un l’autre comme des opposés ayant un but commun. La combinaison unique du climat, du sol et de l’expérience ancestrale permet au vin de trouver sa place dans chaque plat typique d’une région donnée.

Investir dans une application d’inventaire de bar

Alors que l’accord parfait entre la nourriture et le vin peut sûrement rehausser une expérience gastronomique, sans une bonne gestion de l’inventaire, votre établissement ne sera pas en mesure d’offrir une expérience gastronomique haut de gamme. C’est pourquoi il est essentiel de gérer correctement l’inventaire de votre bar, ce qui est mieux fait par le biais d’une application d’inventaire de bar.

L’application Rapid Bar est une application spécialisée conçue pour rationaliser votre système de gestion de l’inventaire. Elle peut être connectée de manière fluide à votre système de point de vente afin que vous puissiez obtenir des mises à jour en temps réel sur l’état de vos stocks. Vous pouvez même passer des commandes auprès de vos fournisseurs directement à partir de l’application, ce qui rend l’ensemble du processus rapide et sans stress.

Obtenir une démonstration gratuite